Culture
Historique du quartier

pasteur
  • monument

Le monument à Louis Pasteur 1904

Cet ensemble monumental en pierre, commandé par souscription publique internationale au sculpteur Alexandre Falguière (1831 – 1900) en 1896 a été achevé quatre ans après la mort de celui-ci par ses deux élèves Victor Peter et Louis Dubois et installé peu de temps après au centre de la place de Breteuil, à l’emplacement du puits artésien déposé en 1903.

 

Monument Louis Pasteur - Vue générale - Paris 7e © 2011, Laurent DRANCOURT

© 2011, Laurent DRANCOURT

Cette œuvre est emblématique de l’art statuaire du dernier quart du XIXe siècle, illustrant la volonté des régimes républicains de rompre avec la tradition qui limitait aux seules effigies allégoriques (et autrefois à la seule personne royale) une élévation sur les carrefours, ainsi le Monument à la République qui se dresse sur la place de la République, où sont rassemblées les figures de l’Abondance, de la Justice et du Travail. Désormais les monuments installés sur les places publiques sont également dédiés en hommage à des « citoyens exemplaires ».

 

 

 

 

Monument Louis Pasteur - Souscription - Paris 7e © 2011, Laurent DRANCOURT

© 2011, Laurent DRANCOURT

Comme le souligne Anne Pingeot dans une notice sur la sculpture française au XIXe siècle (Editions Réunion des musées nationaux, 1982) : « Ce type de commande met aussi en valeur le comité d’organisation. Il ne manquait pas de personnalités désintéressées mais beaucoup pensaient à leur discours d’inauguration … Un peu d’immortalité rejaillit sur ceux qui s’occupent de la faire reconnaître. Leurs noms et qualités sont inscrits sur le socle et seront lus par les habitants, les souscripteurs, les amis, les partisans réunis pour les fêtes d’inauguration. »

 

La composition de Falguière illustre avec force le néoclassicisme qui, contrairement à la peinture, perdure en sculpture (commande publique oblige). L’exaltation de la science est transposée dans un style « impressionniste » (l’impressionnisme a déjà 20 ans) mais sur un mode toujours résolument allégorique, aisément accessible à tous. La mort s’éloigne, la paix règne dans les campagnes, une mère reconnaissante soutient son enfant convalescent (tous deux sont vêtues à l’antique), le regard tourné vers le pionnier de la microbiologie et de la virologie, figure moderne (et républicaine) du sauveur qui est installée dans l’empyrée de la science.

Monument Louis Pasteur - Berger jouant de la flute - Paris 7e © 2011, Laurent DRANCOURT

© 2011, Laurent DRANCOURT

Monument Louis Pasteur - Paris 7e © 2011, Laurent DRANCOURT

© 2011, Laurent DRANCOURT

Monument Louis Pasteur - Campagne - Paris 7e © 2011, Laurent DRANCOURT

© 2011, Laurent DRANCOURT

Monument Louis Pasteur - Allégorie - Paris 7e © 2011, Laurent DRANCOURT

© 2011, Laurent DRANCOURT

Esplanade Jacques Chaban-Delmas

Place de Breteuil
75007 PARIS