Culture
Historique du quartier

Photo 38 - copie

© Association Valentin Haüy

  • Association

Une association pas comme les autres

L’Association Valentin Haüy au service des aveugles et des malvoyants, créée en 1889 par Maurice de La Sizeranne, a toujours été domiciliée dans ce quartier. Son fondateur le connaît bien, il est élève puis enseignant de l’Institut national des jeunes aveugles, 56 boulevard des Invalides. Il commence par abriter l’association chez lui, 14 de l’avenue de Villars, « près l’église Saint-François Xavier ». Les services s’accroissant, il déménage en 1895 pour un petit hôtel particulier, 31 avenue de Breteuil.

 

 

© Association Valentin Haüy

 

L’espace vint à nouveau à manquer. L’association achète en 1907, rue Duroc, une petite maison, « sans valeur marchande », sur un terrain à construire. Un immeuble est bâti, qui fait le coin avec la rue du Général Bertrand.

 

 

© Association Valentin Haüy

 

Le bâtiment est fonctionnel, avec pour seuls décors animant ses façades – soubassement en pierre, le reste en briques – une frise de carreaux de faïences en bordure du toit-terrasse et les arcs brisés des baies du rez-de-chaussée.

Pendant la Première Guerre mondiale, il faut accueillir les soldats « blessés des yeux ». L’association acquiert en 1918 la parcelle qui va jusqu’au coin de l’actuelle rue Maurice de la Sizeranne. Le terrain est bâti d’un ensemble composite : deux façades de type hangar industriel encadrent un porche ouvert dans un corps central qui semble plus ancien.

 

© Association Valentin Haüy

Puis, le développement rapide de la bibliothèque braille contraint à accroître les réserves. En 1936, la petite maison des débuts, est remplacée par un nouveau bâtiment en briques. Ce dernier domine un temps les autres constructions.

 

 

 

 

 

 

Enfin, les bâtiments acquis en 1918 sont détruits pour construire un immeuble moderne, inauguré en 1965 par Raymond Marcellin, alors ministre de la Santé publique et de la Population. Le Centre de Formation et de Rééducation professionnelle peut s’y déployer.

 

© Association Valentin Haüy

 

Aujourd’hui plus que jamais, l’Association Valentin Haüy œuvre pour relever le défi posé par la différence. Citons, entre autre chantiers, l’insertion professionnelle et l’accessibilité, tant urbaine, que numérique et audiovisuelle.

En ce début du XXIe siècle, tous les services de l’AVH – médiathèque, centre de formation, magasin, imprimerie braille, centre d’enregistrement, centre d’évaluation et de recherche sur les technologies adaptées, assistance sociale, comités en région, musée, bibliothèque patrimoniale – apportent leur réponse à la question posée en son temps par Maurice de La Sizeranne : comment aider les personnes déficientes visuelles à vivre, tout simplement.

 

Noëlle Roy

Conservatrice du musée Valentin Haüy

Responsable de la bibliothèque patrimoniale Valentin Haüy

 

Le musée est ouvert mardi et mercredi de 14 h 30 à 17 h.

La bibliothèque patrimoniale est accessible sur rendez-vous.

Une visite-découverte de l’association est proposée un jeudi de chaque mois (hormis janvier et août), de 14 h 30 à 16 h. Le calendrier 2012 sera disponible sur le site de l’AVH. Les groupes étant limités, il est nécessaire de s’inscrire par téléphone ou par courriel.

 

Contact :

Noëlle Roy

museevalentinhauy@avh.asso.fr

Tél : 01 44 49 27 27

http://www.avh.asso.fr.

Association Valentin Haüy

5, rue Duroc
75007 PARIS