Actualités

© Association Quartier Breteuil

© Association Quartier Breteuil

20 oct 2014
  • Éditorial
0

Journée 7e en fête

Le dimanche 19 octobre 2014, pour les jours du 7 en fête, l’AQB équipée d’une magnifique tente blanche offerte par les services de la mairie de l’arrondissement, s’est installée au départ des belles pelouses de l’avenue de Breteuil, le temps d’un après-midi ensoleillé, afin de faire connaître aux résidents et promeneurs l’association et son action pour le quartier.

Les échanges que nous avons eus ont permis d’évoquer de nombreux sujets qui recoupent largement ceux déjà répertoriés par l’association, et dont certains ont fait l’objet de démarches auprès des élus. Plusieurs personnes ont évoqué la propreté et l’entretien des pelouses de l’avenue, en soulignant l’envahissement anarchique des herbes folles autour des arbres, les saletés non ramassées sous les bancs, le verre brisé, les paquets de feuilles mortes non enlevées, la chaussée défoncée. Des propriétaires de chien se plaignent de devoir se rendre chez la vétérinaire de l’avenue de Breteuil pour retirer des épines qui foisonnent au pied des arbres herbeux.

Parmi les autres questions abordées, les coupures d’électricité sans préavis, la clochardisation pérenne sous le métro Sèvres-Lecourbe qui pose de réels problèmes d’hygiène publique, la présence de Roms devant la crèche de la rue d’Estrées, les vendeurs de Tours Eiffel aux abords de la place Vauban, mais aussi le stationnement de plus en plus envahissant des cars sur cette prestigieuse place.

Entre deux dédicaces du livre de François Archambault (membre de notre association) « Les révoltés exemplaires », les policiers sont venus informés le public des efforts constants déployés pour la sécurité de l’arrondissement. Ils ont évoqué la verbalisation systématique des deux roues sur les contre-allées de l’avenue de Breteuil, les amendes délivrées pour les chiens non tenus en laisse ou les incivilités comme l’utilisation des poubelles de rue comme débarras d’encombrants. Avec des résultats positifs.

Il a aussi été question des matchs de foot avec ou sans crampons, de la sécurité qui doit être assurée à des heures tardives et, nettement plus problématique, du problème récurrent du trafic de drogue – problème pour lequel l’association a déjà mené une action il y a quelques années en coordination avec la préfecture – avec la présence de dealers qui sillonnent en scooter le quartier, notamment autour des squares de la place Mithouard.

Devant l’écoute rencontrée par ces témoignages de policiers, j’ai invité ceux-ci à une rencontre débat sur les différents thèmes abordés. Cette rencontre qui doit se tenir au début de l’année prochaine promet d’être passionnante car le travail sur le terrain de ces agents est souvent méconnu.

Les discussions improvisées ont également porté sur l’aménagement de la place de Fontenoy  et du champ de Mars, mais aussi des nouveaux programmes résidentiels comme l’immeuble des Clarisses avenue de Saxe (dont l’architecture semble assez disgracieuse à beaucoup), ou le projet Covea sur le site anciennement Michelin et les nombreuses questions que pose cet important programme immobilier.

Le logement social dans le quartier et la mise en place d’une navette pour les personnes âgées ou à mobilité réduite ont également été évoqués.

Nous avons indiqué à nos visiteurs que nous rapporterons leurs doléances au conseil consultatif de quartier École Militaire du mardi 9 décembre à 18h 30 à la mairie du 7e.

 

Jeanne Villeneuve

Présidente de l’AQB

Date

19.10.2014

Lieu

avenue de Breteuil

Place Vauban
75007 PARIS

Ajouter un commentaire

(obligatoire)